DEVENEZ CHRONIQUEUR/EUSE

Les Chroniques de Kin est un projet participatif, collaboratif, et vous pouvez proposer votre déclinaison de l’univers et des personnages. Envoyez nous vos nouvelles ou illustrations et, après une sélection par notre comité de lecture, les meilleures seront publiées sur le site.
Une seconde sélection sera ensuite faite pour l’édition physique (financement participatif en cours).

L’adresse mail pour nous envoyer vos créations, pour poser des questions, montrez vos books, etc.: kin@herosenstock.fr

Bible pour les textes

Avant tout, il est nécessaire de lire les 7 parties de l’introduction qui posent les bases de l’univers et des personnages. Lire les autres nouvelles déjà publiées est également vivement recommandé.

Le point de vue des nouvelles est par défaut celui de Kin, mais peut être celui d’un autre personnage inédit, tant que celui-ci croise les personnages principaux.

Kin, Palwynn et Nerestys ne doivent pas mourir (pas définitivement du moins). Les fins des nouvelles doivent donc rester ouvertes sur le sort de ces protagonistes.

Dans le même ordre d’idées, la malédiction ne doit pas être résolue (ou pas définitivement).

La temporalité est au choix de l’auteur(e). Cela peut être un flashback antérieur à la base introductive et il est même possible de développer les passés des deux personnages principaux.

Ne pas utiliser de bestiaire classique (loup-garous, ogres, dragons, etc.) mais créer ses propres créatures et les rendre les plus étranges possible.
De même pour les races humanoïdes (pas d’elfes, nains, etc.). Il n’y a que des humains dans cet univers (qu’il faut considérer comme une vision alternative de notre moyen-âge).
Pas de soucis en revanche pour les animaux « classiques » comme les loups, ours, etc.
Garder à l’esprit que l’univers est post-apocalytpique et que certaines espèces animales ont pu s’éteindre.

Les personnages n’utilisent pas de magie. La sorcellerie existe mais est perçue comme négative et est toujours associée à l’Oeil, une sorte de plan occulte très mal connu (penser à toujours rester flou à son sujet).

Détail de lore : Ne pouvant plus enfanter, la maternité est un sujet sensible pour Kin.

Les unités de mesure à utiliser si besoin :

Le pied (équivaut à 32,4 cm).

le pan (distance entre l’extrémité du pouce et celle de l’auriculaire d’une main aux doigts écartés est équivalent à 24,8 cm.)

le mille vaut mille pas de cinq pieds (environ 1620 mètres)

la toise vaut six pieds (environ 1,95 m)

le pied vaut douze pouces.

le pouce vaut douze lignes

la ligne vaut douze points.

la perche correspond à un carré de 18 pieds de côté.

un arpent vaut 100 perches (soit environ 34 ares)

Faits marquants avec possibilités de rebondir dessus (mises à jour régulières) – Attention aux spoilers / à ne consulter qu’après avoir lu les nouvelles concernées :

3 – Les Masques  :
– Introduction du personnage de Nerestys.
– Les géants des montagnes sont surnommés les Avalanches.

10 – Nerestys
– Nerestys retrouve Kin et Palwynn et les accompagne dans leur voyage.

6 – La quête éternelle
– Temporalité future où la malédiction est suspendue partiellement et temporairement. 
Nerestys s’est sacrifiée pour cela (est-elle morte ?).
– Introduction du personnage de Duskavale qui rejoint temporairement Kin et Palwynn dans leur quête.

7 – Au nom de l’Oeil
– Dans un futur très lointain, Palwynn a eu une descendance.
– Il y a un culte de l’Épée et Kin (qui est morte?) est canonisée sous le nom de Sainte Kinora.
– Les créatures géantes sont surnommées Seigneurs Antiques.

11 – Le Col du Crâne
– L’épée de Palwynn pourrait apparemment être une sorte de clé.

Détails techniques :
Penser à utiliser le tiret quadratin pour les dialogues : « — »

Les textes sélectionnés pour l’édition physique, et uniquement pour l’édition physique, seront rémunérés par le financement participatif.

Rappel des inspirations de base :
Bien que ce soit une œuvre de dark fantasy, les inspirations des Chroniques de Kin ne viennent pas forcément de la fantasy (si ce n’est Robert E. Howard, Kentarô Miura, Yoko Taro et Hidetaka Miyazaki), mais plutôt du western spaghetti (ambiance crépusculaire, dramatisation et cruauté des affrontements, spatialisation, etc.), de H.P. Lovecraft (mythologie étrange, créatures et rapport d’échelle absurdes, folie, introspection, etc.) et du genre post-apocalyptique (civilisation décadente, humanité déclinante, monde hostile, survie, etc.)
N’hésitez donc pas à sortir des codes du (des) genre(s), à les réinventer.


Considérant l’influence que son œuvre a pu avoir sur ce projet,
nous souhaitons dédier Les Chroniques de Kin à Kentarô Miura qui nous a quitté cette année.
Reposez-en paix sensei. Le berserker, sa résilience, sa rage et sa volonté sont pour toujours en nous.


Bible pour les illustrations


Pour être en accord avec le ton et l’ambiance, le style recherché est plutôt réaliste ou semi-réaliste. L’abstraction et le symbolisme sont toutefois possibles. Se référer aux illustrations déjà présentes pour exemples.

Pour le format, privilégier le format à la française avec une homothétie A4 (21×29,7) et une qualité HD (300 dpi) pour une éventuelle impression dans l’édition papier.

Les bases visuelles sont posées par les descriptions des textes mais il n’y a pas de designs définis et ceux-ci sont laissés à la libre (ré)interprétation des artistes.

Si vous souhaitez réaliser une illustration en couleur pour une nouvelle déjà existante, n’hésitez pas à nous contacter pour montrer vos books et nous proposer vos idées. Les illustrations couleurs, et uniquement celles-ci, seront rémunérées par le financement participatif.

Si vous souhaitez réaliser une illustration en noir et blanc, celles sélectionnées seront publiées sur le site et en bonus à la fin de l’édition papier.

%d blogueurs aiment cette page :